échelle de Glasgow

Qu’est-ce que c’est que le score de Glasgow ?

En médecine, suite à un accident entrainant un traumatisme bénin ou grave, les agents de santé ont recours à de nombreuses méthodes et plusieurs procédures ou tests afin de vérifier l’état du patient à l’instant T et ultérieurement. Ceci dans le but de choisir le traitement à lui administrer.

L’outil principal permettant ces divers examens aux professionnels de la santé est le score de Glascow. Parlons-en de façon plus compréhensive dans les lignes qui suivent.

Origine, définition et utilité du score de Glasgow

Présenté en 1974 par le duo de spécialiste Teasdale G. et Jennet B. à l’institut de neurologie de Glascow en Écosse, le score de Glascow est à la base utilisé dans les cas de traumatisme crânien. Cependant, il est utilisé également pour les patients victimes de simples incidents. Il permet d’évaluer et de renseigner sur l’état de conscience d’un patient à travers trois critères qui sont :

  • L’ouverture des yeux
  • La réponse verbale
  • La réponse motrice

Description de l’échelle de Glasgow

Selon une autre appellation anglaise (Glascow coma scale GSC), le score de Glascow est utilisé également en traumatologie comme un indicateur standard en matière de classification pronostique pour les patients plongés dans le coma. Le score est estimé à 15 chez un individu en bonne santé et en dessous de 8 chez celui déclaré dans le coma.

Analyse et interprétation de l’échelle de Glasgow

échelle de Glasgow

Analyse

En dehors des seuils 8 et 15 de l’échelle de Glascow, les autres points observés à dans l’échelle possèdent leurs interprétations en fonction du nombre chez un patient. Aussi, il est décomposé suivant trois paramètres et se présente comme suit :

Y + V + M = 3 à 15

Les seuils normaux correspondant à chaque connotation sont respectivement :

Y= 4 V= 5 M= 6

D’où le total de 15 pour une personne en bonne santé. Si ce n’est pas clair, jetez un coup d’œil à cette explication plus détaillée.

Interprétation par rapport aux trois critères d’évaluations du score

Ouverture des yeux

Le score est estimé à 4 points quand elle est spontanée, à 3 points à la demande, à 2 points à la douleur et à 1 point si aucune réaction.

Réponse verbale

L’échelle est estimée à 5 points si elle est orientée, à 4 points si elle est confuse, à 3 points si elle est inappropriée, à 2 points si elle est incompréhensible et à 1 point si aucune réponse.

Réponse motrice

L’échelle est estimée à 6 points si elle obéit à une demande verbale, à 5 points si elle est orientée à une douleur, à 4 points si évitement non adapté, à 3 points si flexion à la douleur, à 2 points si extension à la douleur et à 1 point si aucune réaction.

Interprétation quant à l’évaluation de la viabilité

coma

  • si le score est de 3 à 4, le patient a 7 % de chance de récupérer et environ 53 de ne pas s’en sortir.
  • si le score est de 5 à 7, le patient a 34 % de chance de récupérer et environ 87 de ne pas s’en sortir.
  • si le score est de 8 à 10, le patient a 68 % de chance de récupérer et environ 27 de ne pas s’en sortir.
  • si le score est supérieur à 10, le patient a 82 % de chance de récupérer et environ 12 de ne pas s’en sortir.

À savoir …

Cette invention permet de parler à vos proches dans le coma à distance.

À lire …

Comment fonctionne un électrostimulateur ?