histoire-aerographie

Comment entretenir un aérographe ?

Comme pour tout appareil et outil de travail, l’aérographe a besoin d’entretien. Tous les artistes reconnus qui participent à des salons sur l’aérographie ont leur propre technique. Vu qu’il est utilisé pour effectuer des travaux de finesse, son nettoyage nécessite un soin particulier. En tant que bon artisan ou apprenant, il est nécessaire pour vous de savoir comment entretenir un aérographe.

Disposer d’un espace de travail et du matériel de nettoyage

Avant de procéder au nettoyage de l’aérographe, vous avez préalablement besoin d’un espace de travail sécurisé et propre. Pour ce faire, dégagez une table et placez-y un plateau qui va recueillir les outils à démonter. Ensuite, disposez une cuvette pour y tremper les éléments.

Après cela, vous devez prévoir les accessoires suivants pour le nettoyage :

  • Un plateau dans lequel mettre l’outil démonté
  • Une cuvette pour tremper les éléments
  • Des cotons-tiges
  • Des chiffons
  • De petites brosses
  • De l’alcool à 70° ou un diluant pour aérographe

Vous avez la possibilité de vous procurer une station de nettoyage pour les aérographes. Il s’agit d’un récipient qui permet de nettoyer la buse. Sa particularité est qu’il vaporise le diluant ou l’alcool sans dispersion de l’air.

Démontage de l’aérographe

Avant de démonter l’aérographe, il faut procéder à un nettoyage au diluant. Commencez à remplir le godet de diluant. Vaporisez-le ensuite à l’aide d’un chiffon, puis bouchez la sortie de la buse avec le doigt. Cette opération permet d’éliminer une bonne partie des résidus de peinture.

Il est temps de démonter notre appareil. Pour ce faire :

  • Dévisser l’arrière du pistolet à peinture
  • Desserrer la vis qui maintient l’aiguille
  • Retirer l’aiguille vers l’arrière avec précaution
  • Enlever le mécanisme à ressort situé avant la sortie de l’aiguille
  • Retirer la gâchette
  • Dévisser la buse comme indiqué sur la notice
  • Dévisser le godet

Nettoyage de l’aérographe

casques aerographe deco

C’est l’étape du nettoyage proprement dit :

  • Faites tremper tous les éléments de l’aérographe démonté dans le récipient préparé à cet effet. Celui-ci doit contenir du diluant ou de l’alcool à 70°.
  • Avec une brosse à dents, nettoyez avec douceur l’intérieur de l’aérographe.
  • Avec un coton-tige, nettoyez les pas de vis avant et arrière du pistolet, mais l’intérieur du godet.
  • Avec douceur, procédez au nettoyage de l’aiguille à l’aide d’un chiffon tremper dans du diluant. Éloignez ensuite l’aiguille de tout risque.
  • Retirez et nettoyez ensuite chaque élément préalablement trempé avec un coton-tige. Séchez ensuite avec le chiffon.
  • Enfin, nettoyer la buse en prenant soin d’éliminer tout résidu de son conduit à l’aide de l’aiguille mouillée de diluant. Faites des mouvements de va-et-vient jusqu’à faire disparaitre toute coloration.

Remontage de l’aérographe

À cette étape, reprenez juste la procédure du démontage dans le sens inverse. Replacez l’aiguille par l’avant et la buse ensuite.

Ensuite, remplissez le réservoir de diluant et vaporisez dans un chiffon tout en bloquant la sortie du bout des doigts. Assurez-vous de l’absence totale de traces de peintures au risque de reprendre l’opération à zéro.

Toujours pour l’entretien, prenez le soin de purger le godet lorsque vous changez la couleur de la peinture. Cela vous évitera des surprises en ce qui concerne la pureté de la couleur.

Rien ne vaut un aérographe bien entretenu et nettoyer avec soin. Son impact se verra automatiquement sur chacune de vos œuvres.

A lire ensuite: Test de la grande loupe à éclairage LED Fancii